Psychogénéalogie approche transgénérationnelle

La psychogénéalogie considère la famille comme un système dont les membres sont dans un lien conscient et inconscient, qu’ils soient en relation effective ou pas.

Nous répétons parfois des histoires qui ne nous appartiennent pas mais qui se manifestent à notre insu. Le travail est d’aller découvrir et transformer ce que nous portons des traumas des générations passées pour pouvoir s’en dégager.

psychotherapie

A qui s’adresse ce travail?

Un travail spécifique sur la dimension transgénérationnelle peut être indiqué:

Le travail de psychogénéalogie peut également faire parti intégrante de la psychothérapie individuelle.

Tout ne peut pas être pensé à partir de la seule histoire individuelle. elle n’existe pas sans son appartenance à un système familial et sans son environnement. C’est pourquoi j’utilise la dimension psychogénéalogique et le champ transgénérationnel dans le travail de psychothérapie.

psychotherapie

Méthode :

Vous pouvez souhaiter entreprendre ce travail psycho généalogique seul(e), en famille, en groupe au cours d’un stage ou alternativement seul(e) et en groupe.
Ce travail s’apparente plus sous sa forme, aux thérapies brèves, 10 à 15 séances, à un rythme que nous définissons ensemble en fonction du travail que nous menons et de vos possibilités. Un temps est nécessaire pour faire des recherches, intégrer les éléments mis à jour au cours des séances, expérimenter une nouvelle façon de se penser et de se positionner.

Il s’agit d’une cocréation avec le psychothérapeute. Différents outils sont proposés : génosociogramme, photo-langages, exercices de gestalt, actes symboliques…

Comment ce travail de psychogénéalogie se concrétise ?

Il s’agit de se réapproprier des parties de soi, ou pas, en sommeil, agissantes à son insu. Le psychothérapeute vous aide à explorer votre arbre généalogique en vous proposant de construire votre génosociogramme, outil pour travailler sur votre place dans le groupe familial. Vous pouvez être amené à repenser l’ordre généalogique, à interroger les places, fonctions, histoires, identité de chacun.

Prendre conscience de la place qu’on occupe dans le système familial permet progressivement de s’en distancer et/ou d’en construire une, plus satisfaisante. Cela participe à rétablir symboliquement des frontières entre les générations. La confusion au niveau des places est source de conflits et a des répercussions dans la vie affective et sociale où il s’agit justement de trouver et de prendre sa place.

Tant qu’il n’y a pas de conscience, il existe une forme de reproduction inconsciente entre les générations. S’en rendre compte permet de s’apaiser, de commencer à dépasser des traumatismes et d’abandonner certains comportements parfois destructeurs.

Mon Cabinet à Paris

Mon cabinet se situe à Paris dans le 20ème arrondissement.


64, rue Planchat
75020 PARIS

(à l’est de Paris,
20ème arrondissement,
à côté du Père Lachaise)

Métro à proximité (200m)
Alexandre Dumas
(ligne M2)

Vélib à proximité (100m)
Bagnolet-orteaux



Titre de psychothérapeute reconnu par l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France
Inscrite sur la liste départementale des psychothérapeutes : Service Adéli n°750012072

Hélène TURCK | Psychothérapeute
64, rue Planchat75020 PARIS (20ème)
Tel : 06 31 79 36 80
Séance au cabinet et sur Skype
Email :
Me contacter